Setup Menus in Admin Panel

Le mot d’ordre largement suivi, mais…..

Le Grand cadre des syndicats d’enseignants du Sénégal unitaire du Sénégal (GCSE), a entamé son 3ème plan d’action hier, mardi 10 mars, par un débrayage à partir de 9h. Il sera suivi d’une grève totale aujourd’hui et demain jeudi. Le mot d’ordre est largement suivi dans certains établissements scolaires de Dakar, même si certains enseignants, syndiqués ou non, ont décidé de ne pas suivre la mesure en continuant de dispenser des cours aux élèves.

La grève du Grand cadre des syndicats d’enseignants du Sénégal unitaire du Sénégal (GCSE), dans le cadre de son troisième plan d’action a paralysé le système éducatif hier, mardi 9 mars. Un tour dans différents établissement scolaire de la capitale, du primaire au secondaire a permis de faire le constat. Du lycée Seydou Nourou Tall à Blaise Diagne, le déroulé des cours ne s’est pas fait normalement. L’atmosphère qui a régné dans la plus part des écoles visitées est largement évocatrice du taux de suivi ou non du mot d’ordre.

En effet, au niveau des deux établissements secondaires précités, certains professeurs ont vaqué les cours depuis 9h, ce mardi matin alors que d’autres ont continué à les dispenser. Parmi eux, il y en a qui se réclament du Grand Cadre des syndicats d’enseignants alors d’autres se disent membres du CUSEMS. Pour ce professeur qui n’a pas voulu révéler son identité, tout est question de choix. Et, pour lui «les syndicats poursuivent leur propre intérêt». Donc, désormais, par conviction, il ne suivra plus le mot d’ordre de grève des syndicats jusqu’à la fin de sa carrière.

Lors de cette randonnée dans des écoles, les enseignants interrogés mettent chacun, en répondant aux questions, en avant sa coloration syndicale. Ce qui fait que, parallèlement au GDSD, ceux affiliés au CUSEMS, qui logiquement est partie intégrante du Grand cadre, n’hésitent pas de dévoiler eux aussi leur plan d’action qui débutera le jeudi 12 mars par un débrayage à 10h, suivi d’une assemblée générale et une grève générale les vendredi 13 et samedi 14 mars prochain.

Dans son communiqué, le Grand cadre des syndicats de l’enseignement (GCSE) a annoncé le démarrage de son 3ème plan d’action par une grève le mardi pour exiger l’application des accords signés avec le gouvernement. Ce plan comprend la rétention des notes du 1er semestre et le boycott des conseils de classes, un débrayage, le mardi à 9h, une grève totale les mercredi et jeudi.

Ce 3ème plan d’action prévoit aussi une campagne d’informations et des rencontres avec les leaders d’opinion dans les différentes localités du pays, du mardi 11 au mercredi 18 mars 2015. Les syndicats exigent «le traitement diligent des dossiers des agents de la Fonction publique en général et des enseignants en particulier, l’effectivité de la validation des années de volontariat, de vacation et de contractualisation pour les intégrés comme fonctionnaires».

Ils réclament aussi «la formation diplômante des filières de la formation professionnelle notamment la coiffure, la céramique, l’information, la santé, la gestion des entreprises», entre autre en plus du «versement des cotisations des Maîtres contractuels(MC) et Professeurs contractuels (PC) de l’éducation à l’Institution de prévoyance retraite du Sénégal (IPRES) et au Fonds national de retraite (FNR)».

mars 11, 2015

0 responses on "Le mot d'ordre largement suivi, mais....."

Leave a Message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Template Design © VibeThemes. All rights reserved.
X